Badges Livresque

1.50

Effacer

Description

Livresque est une collection de badges d’illustrateurs fondée par R-Diffusion et Central Vapeur sur le thème du livre. Depuis 2018 Central Vapeur est le seul éditeur de ces badges.

#01 Simon Libermann est  illustrateur et éditeur. Né en 1983 à Charenton-Le-Pont, une commune de la région Île-de-France il obtient son diplôme aux Arts Décoratifs de Strasbourg (section illustration) en juin 2009. En association avec Olivier Bron il fonde les Éditions 2024.

#02 Quentin Duckit est né en 1985 en Isère. Diplômé de l’école Emile Cohl, il rentre en 2011 aux arts décoratifs de Strasbourg où il poursuit actuellement ses études. Avec quelques amis, il a fondé l’atelier de sérigraphie Couteau, ainsi que le blog de mots Quaroyes. Il a aussi participé aussi à Psoriasis, collectif strasbourgeois de Bande Dessinée et d’Illustration.
#03 Né en 1984 à Barcelone. Adrià Fruitós illutrateur de presse suit des études d’art à l’école La Massana de Barcelone puis à l’ESAD de Strasbourg.  Depuis 2008, il vit à Strasbourg son travail est exposé lors des salons du livre ou des expositions d’art contemporain en Espagne, France,Italie, États Unis, Japon… Depuis 2010, Adrià Fruitós illustre régulièrement des articles pour Le Monde, Libération et la presse internationale .
#04 Sherley Freudenreich est née à Strasbourg en 1984. Diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts d’Épinal, elle commence à montrer ses travaux vidéo en 2005 en Belgique. puis déménage à Barcelone où elle réalise des peintures exposées en galerie et des illustrations publiées dans la presse. Depuis 2008, Sherley vit et travaille à Strasbourg travaille diverses formes : illustration, peinture et vidéo, fresques participatives  et spectacle.
#05 Fanny Blanc est née en Isère en 1990. Diplômée  des arts déco de Strasbourg  Elle participe à des publications communes comme les revues Psoriasis ou Nyctalope. Depuis 2011, elle fait également partie d’un atelier de sérigraphie nommé Couteau, implanté dans le Dauphiné, et illustre pour l’édition et pour la presse.
#06 Marion Duval : « Je suis née à Nancy au début des années 80. Après un passage à l’École Estienne de Paris, je rejoins Strasbourg pour étudier l’illustration à l’école des Arts Décoratifs. Les années passent durant lesquelles je m’attache à cette ville où je vis toujours. Je travaille en atelier avec des amies illustratrices avec qui je partage ma passion de l’image, de l’album, des histoires. J’aime faire des expériences graphiques, adopter un style par rapport à l’émotion qu’il suscite. »
#07 Bill Noir rentre en scène en 1981. Collagiste, sténopiste, superhuitiste, il évolue aujourd’hui également dans la micro édition, et multiplie les projets au sein de Mékanik copulaire.
#08 Jennifer Yerkes est née à Minneapolis (USA) en 1969.
Après des études de graphisme, d’art et d’histoire de l’art aux États-Unis, en Hongrie et en Écosse, elle s’installe  à Strasbourg, en tant que graphiste et illustratrice. Son livre pour enfants, Drôle d’oiseau, (MeMo) a reçu le Prix Opera Prima de la foire de Bologne 2012 et et lui a valu la médaille d’or de l’année par la Société américaine des Illustrateurs. Il a été traduit en de nombreuses languesJennifer est membre fondatrice, graphiste et responsable du pôle communication visuelle de l’association Central Vapeur.
#09 Eugène Riousse: « Je suis né en avril 1990 à Lorient.
Je suis illustrateur, auteur de bande dessinée et scénariste pour la télévision et le cinéma. Après être passé par l’Ecole Estienne, les Arts Décoratifs de Strasbourg et la Fémis, je me consacre désormais à de multiples projets entre ces trois domaines. »
#10 Delphine Harrer est née à Colmar en 1969. Elle obtient son diplôme d’illustratrice aux Arts Décoratifs de Strasbourg en 1992. De 1993 à 2011 elle enseigne le croquis, le dessin et l’illustration à des étudiants. Parallèlement elle collabore avec des agences de pub (Strasbourg, Mulhouse, Paris),  conçoit les visuels d’affiches, réalise des livrets pédagogiques, des fresques… Depuis 1997 elle expose se travaux peronnels dans différents lieux (centres d’art, galerie, bars).
#11 Hicham Amrani pratique le dessin et la bande dessinée. Diplômé de la HEAR (Haute École des Arts du Rhin), option Illustration en 2015, anciennement École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, Hicham Amrani  participe à divers collectifs éditoriaux autour du dessin et de l’image imprimée. Co-fondateur du collectif Psoriasis éditions. Hicham Amrani vit et travaille à Strasbourg.
#12 Claire Perret est née en 1981 dans la Loire.Après un bref passage en Arts Appliqués à Paris, elle obtient son diplôme à l’atelier d’illustration aux Arts Décoratifs de Strasbourg, en 2006. Depuis, elle collabore essentiellement avec l’édition et la presse jeunesse, et développe par ailleurs la technique du papier découpé. Elle travaille en atelier avec d’autres illustrateurs, et anime également des cours d’illustration auprès d’enfants et d’adultes. Elle fait partie du collectif  Central Vapeur.
#13 Amélie Carpentier : Diplômée de l’École des Arts Décoratifs, elle travaille pour l’édition jeunesse et la presse. Identité visuelle, textile, presse, album jeunesse, elle multiplie les supports d’interventions. Elle s’intéresse aux contrastes des textures, aux désaccords des couleurs et exploite l’espace de la page sans jamais hésiter à passer par-dessus bord.
#14 Née en 1986 dans un petit village franc-comtois, Charline Collette commence par étudier la gravure à l’école Estienne, la BD à Angoulême, la sérigraphie aux Beaux-Arts de Paris puis l’illustration aux arts décoratifs de Strasbourg d’où elle sort diplômée en 2012. Après un dernier master à l’Institut d’études politiques de Strasbourg, où elle réalise un mémoire sur les conditions socio-économiques des illustrateurs, elle quitte l’école et publie son premier album en janvier 2015. Elle se consacre depuis entièrement à l’illustration et à la peinture.
#15 Céline Le Gouail : Diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg, vit et travaille à Paris comme artiste sérigraphe et illustratrice. A travers la création de bois gravés et de découpages, elle travaille essentiellement sur les notions de contraintes : règles, normes, codes, genres, identités. “Je visibilise Ce et Celleux qui m’entourent, avec force et fierté. Des corps, identités et sexualités revendiquéEs.” Elle anime des ateliers au sein de structures multiples (écoles, associations, musées, salons, etc.)pour tous publics et
organise régulièrement des événements, rencontres et salons autour des féminismes et des pratiques artistiques.
#16 Pierre Faedi est né en 1984 à Thionville et vit à Strasbourg. Il est diplômé des beaux arts d’Épinal et des arts décoratifs de Strasbourg. Sérigraphe, risographe, graphiste, musicien et illustrateur il est aussi micro-éditeur et créateur un micro label de musique. Activités réunies au sein de Urin-Gargarismes.
#17 Lucie Deroin est née à Paris en 1981. Après des études de musique, elle déménage à Strasbourg pour étudier aux arts décoratifs dont elle est diplômée en 2007.  Elle partage un atelier avec d’autres illustrateurs, pour y développer ses projets d’illustration et de bande dessinée. Elle participe aussi activement à l’association Central Vapeur. Sa série en bande-dessinée, Robert et les copains, est éditée par Bang ediciones, dans la collection jeunesse Mamut.
#18 Trap est né en 1968 à Lyon. Il s’installe à Strasbourg après son passage dans l’atelier d’illustration des Art Décoratif et travaille comme illustrateur et scénariste de bande dessinée dans la presse pour enfant (Milan, Bayard, Capsule Cosmique).  Après des albums tout public en collaboration avec différents dessinateurs (Stéphane Oiry, Nicolas Hubesh, Colonel Moutarde), il passe en 2010 à la bande dessinée adulte en redonnant vie avec Stéphane Oiry à la célèbre bande des Pieds Nickelés (Édition Delcourt).
#19 Fleur Oury passe sa scolarité à dessiner dans les marges, mais sa passion pour la nature l’entraine vers des études scientifiques. Licence de biologie en poche, elle décide de renouer avec son 2ème amour, le dessin, et sort diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg. Elle travaille maintenant comme auteur et illustratrice pour la jeunesse, et la nature a su garder une place de choix dans son univers.
(Présentation extraite du site editionslesfourmisrouges.com)
#20 Amélie Dufour est née en banlieue parisienne en 1978. Après ses études à l’école des Arts décoratifs de Strasbourg, elle s’est installée à Strasbourg. Aujourd’hui elle est illustratrice et travaille pour l’édition et la presse jeunesse. Elle fait partie de l’Atelier Gratte-papiers (atelier pour enfants et adultes) et crée des faire-part au sein du collectif Les Cartes de l’Aimant. Amélie est également membre de l’association Central Vapeur et des Rhubarbus.

#21 Née en 1971 à Genève, Noémie Weber s’oriente tout d’abord vers des études littéraires et devient professeur de français. En 2007, elle décide de se consacrer entièrement à ce qui lui plaît vraiment: raconter des histoires en images. Elle quitte Genève pour Strasbourg, pour reprendre des études à L’Iconograf, école de BD et d’illustration. Elle est l”auteur de plusieurs albums jeunesse et de la BD Junk Food Book publiée chez Gallimard Jeunesse.

#22 Juliette Etrivert, née en juin 1989, a grandi à Toulouse avant d’étudier l’illustration à l’Ecole Estienne à Paris et à l’Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg. Elle intègre la revue de bande dessinée et d’illustration Psoriasis et y participe activement jusqu’en 2015. Sérigraphe confirmée, elle réalise elle-même estampes, objets décoratifs, petites éditions ou livres d’arts. Elle a illustré travaillé avec Nobrow et le New York Times.
#23 Laurence Bentz a affuté sa plume à l’École des Arts Décoratifs. Elle travaille avec différentes maisons d’édition (Chic Médias, Médiapop, Bayard, Milan) et pour la presse (Grazia, Beaux-Arts, Slate, l’Equipe, Novo). Elle dessine également pour des petites et grandes marques, agences de pub et maisons d’édition. Illustratrice et graphiste, son coeur balancer entre le Japon et la France, et elle ne se prive pas de croquer le monde par l’intermédiaire de ses deux agents.
#24 Auteur-illustrateur dans l’édition jeunesse (Hélium, Actes Sud Junior, Gallimard…), Laurent Moreau illustre aussi pour la presse (XXI, NY Times, Bayard presse…) et conçoit régulièrement affiches et programmes culturels. Il vit et travaille à Strasbourg, joue dans un groupe de rock et aime faire des photos au Polaroïd.
#25 Née en 1989, Amina Bouajila est diplômée de l’École de l’image d’Épinal. Son travail tourne principalement autour du dessin, de l’édition et du graphisme. Elle fait de l’image imprimée le but premier de sa démarche et cherche le plus souvent à faire beaucoup avec peu de moyens.
Elle travaille avec la presse, des institutions, et d’autres collaborations (micro-édition, festivals…)
#26 Laura Kientzler est diplômée de l’École supérieure de l’Image d’Épinal et tout récemment des Art Décoratifs de Strasbourg. Elle aime écrire des histoires, dessiner des animaux, échanger avec les 4-8 ans et partager avec eux des ateliers de la mort qui tue. Depuis 2013, elle fabrique sous le nom de La Petite Jungle des tissus sérigraphiés et autres objets.
#27 Julie Michelin est diplômée de l’EESI d’Angoulême et des Arts Décoratifs de Strasbourg. Elle dessine des bande dessinées (notamment publiées par Biscoto), et illustre des articles pour la presse (Topo, Sourire Magazine).
#28 Né en 1983, Adrien Parlange étudie le graphisme à l’école Olivier de Serres à Paris, travaille pendant un temps dans une agence de publicité, puis rejoint les cours d’illustration des Arts Décoratifs de Strasbourg. Il part ensuite vivre à Londres, où il étudie au Royal College of Art, avant de revenir s’installer à Strasbourg. La Chambre du Lion, chez Albin Michel Jeunesse, est son dernier livre paru.
#29 Né en 1988, Guy Pradel a étudié à l’École des Beaux Arts de Clermont-Ferrand et à la HEAR de Strasbourg. Illustrateur et auteur de bande dessinée, il est membre du collectif Fourbi Éditions qui publie le fanzine de découpage Super Fourbi Géant. Guy est membre actif de l’association Central Vapeur.
#30 Parue en 1988, Nathalie Sebayashi est diplômée de l’atelier d’illustration de la HEAR depuis 2013. Prime collaboratrice du fanzine d’illustration Vignette, elle poursuit actuellement une recherche sur les usages de l’image imprimée et les albums factices dans la section Arts et Langages de l’EHESS.
#31 Till Charlier arrive en France en 2004 pour faire ses études aux beaux arts d’Épinal puis aux arts décoratif de Strasbourg, ville dans laquelle il prendra par la suite un atelier. Il travaille régulièrement pour des revues jeunesse en Allemagne (Gecko, Geo mini), Belgique et France. Il a illustré de nombreux albums avec les éditions du Rouergue, OQO, Sarbacane, Le Pommier ou encore Grasset. Il a aussi dessiné des pochettes d’album pour les groupes The Swingcredibles, Joe White & The Hot Seven Dawrfs ou The Slapstickers. Il a participé a un projet diffusé sur Arte  (illustration de deux histoires courtes).
#32 Maïté Grandjouan étudie l’illustration à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, dont elle sort diplômée en 2014. Elle y a co-fondé la revue sérigraphiée Sourire Magazine. Elle vit désormais à Paris, travaille avec divers titres de presse ou reveues (Kiblind, Libération, Nyctalope, Télérama, Komikaze) et réalise des bandes dessinées et des illustrations animées.
#33 Tino vit sur la Terre et travaille sur www.tinoland.com, sa plateforme collective un peu spéciale, dans un univers parallèle aux confins de la troisième dimension. Diplômé des arts Décoratifs (l’actuelle HEAR) de Strasbourg, il illustre des livres jeunesse, organise tinoland et réalise du mobilier virtuel ainsi que de (vrais) jouets en bois. Il travaille également avec la presse (Le Monde, Science&Vie Junior) et des entreprises (MMA, La Poste, Fenwick, la SNCF).
#34 Né à Tours, Matthieu Sicot obtient 17 ans et 6 mois plus tard un baccalauréat scientifique. Il a fait ses études aux Arts Décoratifs de Strasbourg, et a remis les pieds en Alsace en 2007.  Féru de voyages divers et variés, ce jeune fou participe à de multiples collectifs lorsqu’il n’auto-édite pas ses propres ouvrages.
#35 Né à Paris en 1980, Guillaume Chauchat sort diplômé de la section illustration des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2009. Ses dessins apparaissent dans la presse et l’édition. De retour à Strasbourg depuis 2014, il partage son temps entre ses recherches dessinées sur papier ou en volume, l’illustration, ses projets de bandes dessinées (à lire aux éditions 2024) et l’enseignement.
#36 Marie Mirgaine, née en 1989, elle ébute ses études supérieures sur un double cursus, communication visuelle et théâtre. Plus tard, elle décide de se consacrer totalement à l’illustration, suit la formation FCIL illustration Corvisart pour entrer ensuite en équivalence aux Arts Décoratifs de Strasbourg.
#37 Né à Paris en 1971, Matéo vit et travaille à Strasbourg. Diplômé de l’École supérieure de l’Image d’Épinal.
#38 Diplômée de la HEAR (Haute École des Arts du Rhin) en Illustration, Strasbourg, Marie Weber est également co-fondatrice du collectif de micro-édition Mökki.
#39 Marlène Astrié est née à Clermont-Ferrand en 1983. Installée à Strasbourg depuis 2008 en tant qu’illustratrice et graphiste, elle travaille au sein de Cercle Studio et coédite le magazine Cercle. En parallèle, elle publie son premier livre Mon oiseau avec l’auteur Christian Demilly aux éditions Grasset Jeunesse en 2014.
#40 Guillaume Deloizon (AOC) est un illustrateur, scénariste, auteur, musicien et compositeur français produit en 1986. Roulé sous les aisselles de l’atelier illustration de la HEAR à Strasbourg, il y réside et pratique depuis. Son projet le plus notable est l’illustration d’un projet à l’initiative de la région Alsace : la page Facebook de Pieri Amrhein, un feuilleton en 41 épisodes relatant l’histoire fictive d’un adolescent sélestadien pendant la première guerre mondiale. Guillaume (AOC) est un membre actif et fait partie du bureau de l’association Central Vapeur.
#41 Étienne Chaize est un auteur-illustrateur né à Lyon en 1984.
Installé à Strasbourg depuis ses études à l’École des Arts Décoratifs (HEAR), il a réalisé deux livres aux Éditions 2024 :Quasar contre Pulsar (2014) en compagnie de Mathieu Lefèvre et Alexis Beauclair, et Helios (2016).
#42 Aude Bourhis : « Je suis née en 1989 en région parisienne. J’ai ensuite rejoint l’atelier d’illustration de la HEAR et obtenu mon diplôme en 2015. Depuis, je continue mes projets d’histoires, d’illustrations et de volumes. »
#43 Peter Allen est né à l’est de London (UK) en 1964.
Après avoir fait ses études d’illustration en Angleterre et au Pays de Galles, il est venu en France pour étudier l’imagerie populaire et a fini par y habité. Il travaille avec des éditeurs des deux cotés de la Manche; presse, livres, web. Peter est membre actif de l’association Central Vapeur, ainsi que The Association of Illustrators et You Can Now en Angleterre.
#44 C’est à l’École supérieure d’art de Lorraine / Épinal que Léa Djeziri a façonné son univers. Installée à Strasbourg depuis l’obtention de son diplôme en 2013, elle travaille notamment pour les Éditions du Pourquoi Pas ? et les Éditions du Jasmin. Elle intègre un an plus tard les bancs de la HEAR tout en poursuivant son activité professionnelle en parallèle. Elle continue aujourd’hui à bâtir son univers, empreint de personnages iconiques, de paysages cosmiques et de figures sauvages, le tout généralement baigné de narration.
(Présentation extraite du site www.museedelimage.fr)
#45 Entre dessin, tentatives collectives ou Soundclouds privés, Luca Retraite, électron libre de la Triple Alliance de l’Est, produit inlassablement dans toutes les directions des OVNI qui font mouche à chaque fois.
Présentation extraite du site teenagemenopause.bandcamp.com
#46 Vincent Vanoli est né en 1966, il est auteur de bande dessinée depuis 20 ans et publie à L’Association, Ego Comme X ou Les Requins Marteaux. Il a illustré tous les 2 mois pendant 5 ans les «journaux de tournée» de groupes pour les magazines musicaux Careless Talk Lives et Plan B (GB) dirigé par le journaliste anglais Everett True rencontré lors de son séjour de quatre ans à Brighton au début des années 2000. Si son attrait pour la musique se fait également sentir dans certaines de ses histoires en bande dessinée (dans Brighton Report, Le Passage aux Escaliers ou dans le collectif Rock Strips (n°1) avec une histoire sur Nick Drake) mais c’est dans cette série de dessins imaginés à partir de traductions de morceaux du répertoire anglo-saxon qu’il rend le meilleur hommage à son béguin pour la musique.
#47 Diplômée du DNSEP d’illustration de la HEAR Strasbourg (ESAD), Amélie Patin réside encore à Strasbourg.
Son travail est principalement accès sur le dessin, que cela soit pour lui-même ou dans le cadre d’une narration. Elle utilise la plupart du temps des crayons de couleur et des crayons de bois ou à mine noire, mais elle reste très intéressée par la colorisation numérique. Amélie Patin fait aussi bien des illustrations que de la Bande Dessinée, mettant à mal son dessin afin de l’améliorer. Ancrée dans la tradition de la micro-édition, elle est très attachée à la fabrication manuelle de ses objets éditoriaux, et elle affectionne les techniques d’impressions comme la linogravure ou la sérigraphie.
En dehors de sa pratique personnelle, elle est très investie dans le travail de groupe, et fait actuellement partie d’une maison d’édition, nommée Les Éditions Proche, qui a pour objectif de permettre à ses auteurs de s’exprimer librement à travers des objets éditoriaux personnels ou collectifs.
#48 Amandine Laprun : « Qui suis-je?
Née en Champagne, diplômée Arts Décoratifs de Strasbourg, elle a trouvé en Alsace trois séquïoas géants sous lesquels poser sa table à dessin. Elle  a publié plusieurs albums jeunesse, notamment pour Actes Sud Junior, et la communication. Elle a  investi égale­ment beau­coup d’heures dans feu l’association d’illustrateurs Le Grill. Elle a rejoint la toute aussi rayonnante association Central Vapeur, en particulier sur les question de professionnalisation.
#49 Anna Oppio, née en 1990 à Noventa Vicentina (Italie), suit ses études à l’Accademia di Belle Arti di Bologna, où elle a terminer son master II en Illustration. Anna a étudié pendant un semestre dans le cadre d’Erasmus, à la HEAR Strasbourg. Elle a travaillé pour l’association Hamelin de Bologna pendant plusieurs éditions du festival BilBolbul et pour Bologna Children’s Book Fair. Anna Oppio travaille également sur des projets avec l’association CREA. Actuellement elle vit à Strasbourg.
#50 Émilie Gleason est née en 1992 à Mexico. Durant ses études en Illustration à la HEAR de Strasbourg, elle a publié son premier livre « Salz &Pfeffer » aux éditions 2DCLOUD (Minneapolis) et travaille actuellement comme relation presse aux éditions çà et là, Paris. Son temps libre sert à regarder des photos de camions, à boire du martini et à dessiner des contes pétomanes pour enfants.
#51 Alexis Grasset est né à Caracas (Venezuela) en 1990. Il grandi dans le sud de la France, à Montpellier, où il s’initie au monde artistique et à sa pratique. Il partira ensuite deux ans à Paris continuer son initiation, avant d’intégrer la HEAR Strasbourg et d’en ressortir diplômé en 2016. Attaché au monde du dessin, de l’image imprimée artisanale, du multiple et de la micro-édition, Alexis Grasset participe aux différents projets éditoriaux des collectifs Éditions Proche, Novland et des Ombres.
#52 Julia Wauters  a suivi les cours d’art textile de l’école Duperré;  elle y a acquis notamment la technique de la sérigraphie. Elle  dévié vers l’illustration et est diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg.Elle y a  créé le collectif Troglodyte la revue Ecarquillettes, une revue de Bande-Dessinée et d’illustration. Elle travaille pour la communication et l’édition jeunesse et vit à Nantes où elle participe aux actions de l’association   de bande dessinée Fumetti.
#53 Antoine Maillard : « J’ai grandi à Troyes. Après un master en bande dessinée à Angoulême j’ai fini mes études aux Arts décoratifs de Strasbourg en 2015. Je travaille dans des revues ou pour la presse (New York Times, New Yorker, XXI). Aussi, je publie régulièrement sur le site internet Grandpapier des bandes dessinées où j’essaie de conjuguer mon goût pour le cinéma de genre avec des récits plus intimistes sur l’adolescence. »
#54 Baron Dimanche c’est le Diable qui feignasse au lit le jour du Seigneur  sous la croix de la Grande Triple Alliance Internationale de l’Est. Il dessine des affiches et des bergers allemands pour la nébuleuse de groupes/concerts/trucs de l’axe Metz-Strasbourg-Rome, il fait aussi des collages et des photos.
#55 Après avoir étudié la littérature, le design textile et le graphisme, Éloïse Rey se tourne vers l’illustration et l’édition. En 2013, elle co-fonde avec le poète Seream un journal de propagande poétique : La Tribune du Jelly Rodger. Ensemble, ils participent aussi activement au journal pour enfants Biscoto et a illustré un album jeunesse pour cette maison d’édition.
#56 Née en 1989 à Colmar, Agathe Senn diplômée de la HEAR, aime expérimenter : gravure, peinture, bande dessinée, grands formats ou encore broderie… Elle publie des fanzines en auto-édition et  a participé des fanzines collectifs tels que  Super Fourbi Géant, Parlez-moi d’amour, ou encore Coucou fanzin. Agathe Senn est également membre de l’association Central Vapeur et une artiste du café (bretelle).
#57 Illustratrice diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg, Laura Ancona dessine pour la presse ou pour des projets personnels qu’elle auto-édite et diffuse. Formée au CFPI, elle développe aussi des ateliers d’intervention artistique ou médiation culturelle.
#58 Après des études d’histoire de l’art et d’illustration, Juliette Léveillé dessine pour des revues, des magazines et pour la presse jeunesse. Elle a collaboré à des projet d’éditions tel que la revue Matière grasse, le journal Biscoto, La Tribune du Jelly Rodger et crée le collectif de micro-édition Rebond avec Laura Ancona.
#59 Alexandra Pichard : «Je suis née en 1985 à Poitiers. Diplômée de l’École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg en 2009, je publie la même année mon premier album, Herman et Dominique, aux éditions Thierry Magnier. J’ai illustré plusieurs livres pour la jeunesse aux éditions Hélium, Autrement, Flammarion, Magnard, Gallimard et travaillé pour la presse adulte (revue XXI, The New York Times). Mon dernier livre, Troisième branche à gauche, est paru aux éditions Les Fourmis Rouges en 2015.»
#60 Fabien de Souza exerce la profession de graphiste et d’illustrateur. C’est sous le projet artistique Arcady Records Novelty qu’il développe des travaux associant bande dessinée, musique et graphisme.
#61 Jérémie Fischer, auteur-illustrateur né en 1986, est diplômé des Arts Décoratifs de Strasbourg en juin 2011. Il y a collaboré avec des collectifs comme les éditions 3 fois par jour et la revue d’arts graphiques Nyctalope. En 2012 sortent ses deux premiers livres : L’éléphouris écrit par Jean-Baptiste Labrune aux éditions Magnani, et Le Royaume Quo édité par Nobrow. En 2013 il co-fonde la revue littéraire et dessinée Pan,  et réalise également un livre animé imprimé en sérigraphie, Alphabet, édité par l’Orbis Pictus Club. En 2014 sort le livre illustré Le Veilleur de Nuit, réalisé avec Jean-Baptiste Labrune aux éditions Magnani. Son livre animé Wild About Shapes chez Flying Eye Books (Nobrow) sort en mars 2015, une édition qui bénéficie d’une sortie française à l’automne 2015 chez Les Grandes Personnes.
#62 Cofondatrice du collectif Mökki et des excellentes revues qui en résultent, la vitriote Manon Debaye, diplômée de la HEAR, se sert de ce formidable terrain de jeu pour aller plus haut comme Tina Arena. Ses deux bandes dessinées éditées par Mökki et sa collaboration régulière avec le New York Times valident largement cette façon de faire.
Présentation extraite du site www.kiblind-store.com
#63 Célia Housset (sous le pseudo Oe.nothera) est une auteur de BD & d’illustration.
Diplômée à l’école de l’image d’Epinal elle étudie ensuite l’ethnologie.
Elle travaille la gouache, le monotype, la gravure et le travail textile, mêlant et jouant avec les matières pour créer des univers oniriques et fantastiques inspirés d’imagerie symbolique rurale traditionnelle et de contes.
Teintés d’une pointe d’ironie, ses travaux sont souvent en lien avec des problématiques de sexualité, de genre, de folklore et de tradition, thèmes qui sont traités par le biais de la sorcellerie, du merveilleux dans une ambiance sombre et étrange.
#64 Laurent Kling a exercé d’autres professions avant de devenir dessinateur : bruiteur au cinéma, voyant par téléphone, vendeur d’épingles de cravate. Il a également écrit trois tragédies, une comédie musicale et un essai sur le tunning dans l’œuvre de Gustave Flaubert.
Illustrateur pour la presse et la jeunesse, spécialisé dans le doc, des années de pratique lui permettent de dessiner Napoléon Bonaparte ou le général de Gaulle sans doc.
Il a réalisé quelques livres dont certains pour un éditeur canadien dans une tendance burlesque contemplatif (Evan Evans, la Pastèque éditions).
#65 Agathe Demois est illustratrice et graphiste. Elle a étudié à l’école Estienne, puis à l’École des Arts Décoratifs de Strasbourg. Au travers de ses illustrations et de son graphisme, elle aime manier les formes géométriques, les couleurs vives et la typographie, pour mettre en scène un monde ludique et poétique. Elle vit à Strasbourg.
Présentation extraite du site www.seuiljeunesse.com
#66 Vincent Godeau, Né en 1986, Vincent Godeau a étudié le graphisme aux Arts Décoratifs à Strasbourg, où il vit actuellement. Il travaille en tant qu’illustrateur pour la presse (Télérama, Libération…) ou la communication culturelle (centre Pompidou, habillage des bus de Strasbourg…). Son premier livre pop-up Avec quelques briques est sorti en 2014 aux éditions L’ Agrume. Suivi par La grande Traversée dessiné à quatre main avec Agathe Demois, paru aux éditions du Seuil.
#67 Paul Lannes est né en 1991 en banlieue parisienne, mais a très tôt déménagé dans un petit village entouré de montagnes en Haute-Savoie. Par la suite, il a suivi des études d’arts visuels à la HEAD de Genève puis d’illustration à la HEAR de Strasbourg, durant lesquelles il a participé à la fondation de deux collectifs : Repro du Léman et Mökki. Aujourd’hui, il vit toujours à Strasbourg où il occupe ses journées à se promener et dessiner des couchers de soleil.
#68 Hélène Bléhaut : «Diplômée de l’École Estienne (Paris) et de la Haute École des Arts du Rhin (Arts Déco’ de Strasbourg, 2014), je travaille actuellement en tant qu’illustratrice freelance. Je développe aussi des projets photographiques documentaires, notamment en rapport avec la musique haïtienne. Je recherche le travail de terrain, l’alchimie de gens passionnés rassemblés autour d’un objectif commun. J’aime observer, comprendre puis raconter, en dessins, photos et textes.»

Informations complémentaires

PoidsND
DimensionsND
Auteur.trice Livresque

#01, #02, #03, #04, #05, #06, #07, #08, #09, #10, #11, #12, #13, #14, #15, #16, #17, #18, #19, #20, #21, #22, #23, #24, #25, #26, #27, #28, #29, #30, #31, #32, #33, #34, #35, #36, #37, #38, #39, #40, #41, #42, #43, #44, #45, #46, #47, #48, #49, #50, #51, #52, #53, #54, #55, #56, #57, #58, #59, #60, #61, #62, #63, #64, #65, #66, #67, #68